CaenPoche n°354. Novembre 2018 - page 11

THÉÂTRE MUSICAL
sorcière pour réinterroger les mécanismes de per-
sécution des femmes : vieilles lubriques, voleuses
de pénis, coupables d'infanticides, séductrices..
Comment investir ce stéréotype ? A l'instar des
féministes des années 70, elles se réapproprient
cette question encore absente des livres d'école.
Phénix
FESTIVAL DES BORÉALES
THÉÂTRE D'HÉROUVILLE
vendredi 30 novembre à 20h
et samedi 1er décembre à 20h
Anne-Sophie Barany, Suzanne Osten
Marina Tsvetaïeva, célèbre poétesse russe vit une
passion ardente pour le théâtre. Alors que gronde
la révolution d'Octobre, elle est invitée par l'avant-
garde théâtrale de Moscou à présenter "Phénix"
pièce dans laquelle un vieil homme et une jeune
fille se lancent dans un jeu de désir. Suzanne
Osten décrit le destin tragique d'une femme qui
lutte pour sa survie.
J'ai trop peur
HALLE AUX GRANGES
lundi 3 décembre : 10h et 14h
mardi 4 décembre : 14h et 20h
mercredi 5 décembre : 10h et 20h
jeudi 6 décembre : 10h et 14h
vendredi 7 décembre : 10h et 14h
David Lescot
"J'ai dix ans et demi. C'est mon dernier été avant
la 6
e
. Et la 6
e
, tout le monde sait que c'est l'hor-
reur. L'horreur absolue. Alors je suis mal, très mal
même, et j'ai peur, trop peur" L'entrée en 6
e
dé-
tient la palme de l'étape délicate à franchir. David
Lescot a choisi de faire raconter par les enfants
eux-mêmes les affres par lesquels passe un petit
garçon de 10 ans, terrorisé à l'idée d'entrer au
collège.
Songs
THÉÂTRE DE CAEN
mardi 27 et mercredi 28 novembre à 20h
Ensemble Correspondances, Sébastien
Daucé, la vie brève, Samuel Achache, Matthew
Locke, Robert Johnson, John Jenkins, John
Blow, Henry Purcell, Robert Ramsery, Gio-
vianni Coperario musiques
Avec Lucile Richardot, alto ; René Ramos Pre-
mier, baryton ; Julien Guilloton, basse ; Lucile
Perret, flûte ; Angélique Mauillon, harpe ; Ma-
thilde Vialle, Louise Bouedo, Etienne Floutier,
violes ; Thibaut Roussel, théorbe ; Arnaud de
Pasquale, clavecin ; Margot Alexandre, Sarah
Le Picard, comédiennes.
Avec Le Ballet royal de la nuit (créé en 2017 au
théâtre de Caen), Sébastien Daucé a prouvé
son goût pour les trésors musicaux oubliés ! En
résidence au théâtre de Caen avec son ensemble
Correspondances, le jeune chef renoue cette fois-
ci avec la musique anglaise du XVII
e
siècle. Ce
programme inédit est porté par la voix de Lucile
Richardot, inoubliable Reine de la nuit dans Le
Ballet royal de la nuit. Au côté de Sébastien
Daucé, Samuel Achache (Le Crocodile Trompeur ;
Orfeo, Je suis mort en Arcadie) signe une mise en
scène où l’orchestre, convié sur scène, est acteur
à part entière ! Ce patchwork musical, tour à tour
mélancolique, sensuel et joyeux, témoigne de la
profonde vitalité de la musique anglaise du XVIIe
siècle. À la manière d’une belle anthologie, ces
Songs retracent l’art de bien chanter à la manière
anglaise, où la France et sa délicatesse ne sont
jamais loin, où les extravagances italiennes sont
enviées et imitées. Des grands récits de William
Lawes à la séduction des mélodies de John Blow,
c’est tout l’univers sonore anglais qui se façonne
sous nos yeux, celui-là même qui construira au
fil des ans l’inspiration du jeune Henry Purcell.
(Songs © Jean-Louis Fernandez)
Le monde renversé
HALLE AUX GRANGES
mercredi 28 à 20h
et jeudi 29 novembre à 14h et 20h
Texte et mise en scène Collectif Marthe
Avec Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Itto
Mehdaoui, Aurélia Lüscher
Un collectif d'actrices s'empare du mythe de la
11
THÉÂTRE
1...,2,3,4,5,6,7,8,9,10 12,13,14,15,16,17,18,19,20,21,...48
Powered by FlippingBook