CAENPOCHE n°368. JANVIER 2020

2 suite page 33 Les Caen-Caen d’Oscar LES AMENAGEMENTS PAYSAGERS DU CHATEAU 101 arbres, 3280 arbustes, 8727 vivaces et plantes couvre-sol,195 rosiers anglais et 28 bancs. La première phase des aménagements paysagers du château sont terminés côté rue de Geôle et Butte Saint Pierre de même que la mise en lumière des remparts, de la tour Puchot à la Tour Mathilde. La revalorisation de cet espace, entrée principale du château révèle une composition végétale d’ensemble et la création d’espaces de convivialité favorisant la prome- nade. Cet aménagement répond à trois orien- tations essentielles : l’attractivité touristique et culturelle du château, le réappropriation du site du château par les Caennais ainsi que la pérennisation et le confortement du patrimoine. Il est encore un peu tôt pour juger du bienfait de l’opération mais les premières floraisons du printemps dévoileront tout l’intérêt d’une telle mise en valeur. AU CENTRE JUNO BEACH À COURSEULLES LE CAP DES 100.000 VISITEURS C'est en effet le 18 novembre dernier que le cap des 100.000 visiteurs a été franchi par la famille Godwaldt, Canadiens mais Néerlandais d'ori- gine. Alors côté musée on est ravi d'afficher une telle fréquentation pour cette année exception- nelle du 75 ème anniversaire. Lors d'une récep- tion réunissant membres du personnel et de nombreux partenaires, Nathalie Worthington, la directrice a nommément remercié tous ceux qui travaillent à ses côtés dans une totale osmose mais aussi les 150 jeunes guides Canadiens qui sont venus depuis 2003 renforcer l'équipe diri- geante. Depuis l'ouverture ce sont plus d'unmil- lion de visiteurs qui ont transité par Courseulles ce qui représente un poids économique impor- tant pour la commune et plus largement pour le secteur Juno. Des différentes études il ressort qu'un visiteur sur quatre à moins de 18 ans. Au fil des années le Centre Juno a su s'adap- ter en élargissant les visites avec l'ouverture d'un poste d'observation et d'un poste de com- mandement mais aussi en organisant de nom- breuses expositions, en participant aux diffé- rentes commémorations ou en organisant des fêtes et des rencontres autour d'événements tels qu'Halloween, Noël ou la fête du Canada. Un nouveau parcours évolutif a été créé de même qu'un récent concept en direction des jeunes "Explore Juno". Un objectif: maintenir le cap ! THIERRY CLOPEAU EST LE NOUVEAU DIRECTEUR DE « FRANCE BLEU » A 54 ans, Thierry Clopeau, ce Lyonnais d’ori- gine arrive à la tête de France Bleu Normandie à Caen en remplacement de Pierre Desaint parti à Rouen cet été. Le nouveau directeur avoue ne pas connaître la région mais sa curiosité naturelle et son sens d’entreprendre vont rapi- dement le mettre dans le grand bain. Car des expériences il en a eu de multiples tant dans le public que le privé et à la télé aux sports, en politique ou même des émissions plus people. Alors il connaît le job et n’a plus qu’à se fami- liariser avec les rouages de ce nouveau poste à responsabilité. Licence de droit en poche et di- plômé de l’IPJ ( Institut pratique de journalisme) il a participé à de nombreuses émissions : A Sky puis NRJ avant de rejoindre le service des sports de France 2, de présenter Télématin puis de s’expatrier vers TF 1 pour l’émission Exclu- sif . Retour à France 2 au service de politique intérieure puis France 3 pour l’émission « C’est mon choix » . Il lance ensuite l’émission « Les grandes gueules » sur RMC, revient à France Télévisions en tant que directeur adjoint aux sports et en devient le patron. Plus récemment il s’est associé à Fabien Oteniente pour pro- duire le film 100% Bio avec Didier Bourdon et Catherine Jacob, film dont le tournage vient de démarrer. Que dire de plus ? Rien. Le sens du contact et de l’organisation de Thierry feront le reste !

RkJQdWJsaXNoZXIy ODMzOA==