CaenPoche n°407. Juin 2024

2 Après 39 ans de bons et loyaux services, et tenue d’une main de maître par Sylvie et Patrick André, l’institution Lionnaise, « la Taverne » change de mains et c’est désormais Cécile et Nicolas qui en sont à la tête. Que les nombreux fidèles et habitués se rassurent c’est toujours avec la même âme et son esprit bistro de quartier que l’aventure continue. Avec 25 années de restauration derrière lui sur Paris et pour être passé par tous les postes, Nicolas maîtrise tous les rouages du métier, quant à Cécile, elle intègre la cuisine après avoir repris une solide formation à la prestigieuse école Française de Gastronomie Ferrandi. Côté assiette, la formule reste inchangée, et le jeune couple propose toujours une cuisine faite maison, traditionnelle et généreuse entre terre et mer. On retrouve trois menus à 26,90€, 32,50€ et 45€ et à la carte, de belles entrées et des incontournables tels que les œufs mayonnaise, la salade de harengs et ses pommes de terre tièdes, le saumon fumé maison ou les 12 escargots farcis. Des plats comme le filet de St Pierre à l’oseille, la sole meunière, les tripes à la mode de Caen ou la côte de veau normande flambée au calvados…. Sans oublier les fruits de mer avec l’assiette de bulots mayonnaise, les moules marinières frites, les huîtres creuses par 6 ou 12 pièces mais également les plateaux selon arrivage. Desserts authentiques et gourmands pour finir comme la tarte au citron, le gâteau au chocolat et sa crème anglaise ou encore le Tiramisu aux fruits rouges. La Taverne continue ainsi son aventure, fidèle à son esprit d’origine, tout en bénéficiant de l'expérience et du savoir-faire des nouveaux propriétaires. La Taverne 15, place Clémenceau. Lion-sur-Mer Tél : 02.31.96.27.05 Ouvert 7/7 C’est le vendredi 28 juin à 20h30 que s’élanceront les traditionnelles « Foulées des bistrots » depuis la Place Bouchard, dans les rues de Caen et dans les bars, et ce sera (déjà) la dix-huitième édition BIS... Autant dire que l’affaire est bien rodée et c’est son originalité qui en fait son succès. La devise de cette épreuve où il faut quand même courir et surtout se déguiser est de ne pas se prendre au sérieux. En effet, tous les concurrents dont le nombre est fixé à 800, doivent être déguisés, seuls ou en groupe avec, la plupart du temps, des costumes confectionnés par leurs soins et certains font preuve d'une grande imagination. Cette épreuve est calée juste avant les vacances à une période où les soirées sont longues. Six kilomètres doivent être parcourus à allure libre, deux tours sur le plateau piétonnier de Caen, dont la place Saint-Sauveur, la rue Saint-Pierre, la rue Écuyère ou le boulevard Maréchal- Leclerc, avec des ravitaillements améliorés et des animations musicales dans six bars partenaires. Le passage mythique de la course est la traversée du Bar des Quatrans, le siège de l'association à l'arrivée. Ces foulées constituent une belle animation dans le centre-ville de Caen et certains attendent cette date avec impatience ne serait-ce que pour se retrouver entre amis et se «défouler». Petit coup de chapeau aux organisateurs bénévoles qui mettent toute leur énergie dans le bon déroulement de l'épreuve Les Caen-Caen d’Oscar CHANGEMENT À LION-SUR-MER. LE 28 JUIN - LES FOULÉES DES BISTROTS

RkJQdWJsaXNoZXIy ODMzOA==