CaenPoche n°365. Octobre 2019

QUAND LE PRÉSIDENT CHIRAC DÉJEUNAIT CHEZ "ALCIDE" PLACE COURTONNE À CAEN COUP DE PLUME SOMMAIRE 3 PENSÉE DU JOUR La dictature c’est ferme ta gueule. La démocratie c’est cause toujours ! Coluche CAEN POCHE : Editeur : Com’in Diffusion • BP 134 • 14009 Caen Cedex - Tél. : 02 31 47 32 84. Directeur de la publication : J.-L. Vatin - Impression : Caen Repro, Caen • Dépôt légal 4 e trimestre 2019. Les informations que nouspublionsnoussontcommuniquéespar lesorganisateurssousréservedechangementdedernièreminute. www.caenpoche.com - Email : caenpoche@free.fr • Caen Caen d'Oscar . 2, 33, 35, 37 • Cinéma ............................................ 4 • Agenda ......................... 7, 9, 11, 13 • Festival Pan ! .............................. 15 • Zenith/Le Cargo ........................ 17 • BBC ................................................. 19 • Bayeux .................................. 20, 21 • Expositions ................................. 23 • Côte de Nacre .................... 27, 29 • Horoscope ................................... 39 • Où sortir ? ........................... 41 - 44 • Où manger ? ..................... 45 - 46 Si on vous dit « godefiche » terme utilisé par Gustave Flaubert dans Madame Bovary, ça vous parle ? Et Pecten Maximus, ça vous dit quelque chose ? Et pourtant, c’est sûr, vous connaissez. Il s’agit de la coquille Saint Jacques ! Après « Toute la mer sur un plateau » le dernier week-end de septembre à Granville, les Fêtes de la Coquille vont se multiplier dans la Région. Ouistreham ouvre les hostilités les 19 et 20 octobre. Puis les 26 et 27 octobre ce sera le tour de Villers-sur-mer, un précurseur en la matière. « Le goût du large » à Port- en-Bessin aura lieu les 9 et 10 novembre. S’ensuivra Courseulles les samedi 23 et dimanche 24 novembre. Et les festivités s’achèveront par Grandcamp-Maisy les 30 novembre et 1 er décembre. Et la coquille peut joindre l’agréable à l’utile. C’est un met précieux et quand il ne reste plus rien on peut retrouver les coquilles dans les boutique de souvenirs, illuminées et agrémentées d’une peinture marine. C’est kitch ! Au pire elles peuvent servir de cendrier. C’était le 5 avril 2001. Jacques Chirac, Président de la République déjeunait chez « Alcide », Place Courtonne à Caen. Colette Ordas, propriétaire du restaurant se souvient très bien de ce moment exceptionnel. Son établissement avait été privatisé pour les 70 personnes qui accompagnaient le Président parmi lesquelles élus et chefs d’entreprises locales. Pas de Tête de veau sauce gribiche au menu ce jour là, ni de Corona, mais Plateau de charcuterie, Filet mignon de porc au pommeau et frites (dégustées avec les doigts … sans chichi), Camembert et en dessert Crêpe flambée Calvados et son sorbet pomme maison. Et en partant Jacques Chirac avait confié à Colette « Si Caen était plus près vous feriez partie de mes cantines ».

RkJQdWJsaXNoZXIy ODMzOA==